top of page

DIFFICULTE DE FAIRE DU 'BURP'

shutterstock_1215207292.jpg

Les plaintes relatives à l'impossibilité de roter, qu'elles soient ou non accompagnées d'autres problèmes tels que des gargouillis, des ballonnements, des douleurs dans la région de la poitrine ou de l'estomac, ou des flatulences, correspondent à un syndrome appelé dysfonctionnement cricopharyngé rétrograde (RCPD). Ces problèmes nécessitent une approche multidisciplinaire de la part du spécialiste nez-gorge-oreille et du spécialiste gastro-intestinal.

QU'EST-CE QUE LE DYSFONCTIONNEMENT CRICOPHARYNGÉ RÉTROGRADE ?

Le dysfonctionnement cricopharyngé rétrograde (RCPD) est un syndrome du m. cricopharygeus, également connu sous le nom de sphincter supérieur de l'œsophage. Ce muscle de fermeture de la gorge ne se détend pas lorsque l'air de l'estomac remonte, empêchant l'air de s'échapper. Par conséquent, l'air monte et descend dans l'œsophage et finit par retomber dans l'estomac et les intestins, où il provoque des symptômes.

La maladie se manifeste par plusieurs symptômes possibles :

1) impossibilité de roter ;

2) gargouillis, bruits dérangeants ;

3) un certain type de douleur ou d'inconfort au niveau du cou, de la poitrine ou de l'abdomen, souvent accompagné d'une sensation de ballonnement ;

4) des flatulences excessives.

Certains patients ont également des difficultés à vomir. Un très grand nombre de ces patients ont souffert de ce syndrome toute leur vie, mais n'en ont pris conscience qu'au moment de la puberté. 

Trouvez plus d'informations via ce lien-ci.

COMMENT SE PASSE UNE EXAMINATION?

Vous remplirez au préalable un questionnaire qui sera revu avec le médecin. Un examen clinique du nez, de la gorge et de l'oreille est ensuite réalisé, ainsi qu'un examen du larynx, des cordes vocales et de l'entrée de l'œsophage (laryngoscopie). Cet examen permet d'exclure toute anomalie du larynx.


Le médecin vous adressera ensuite à un gastro-entérologue spécialisé (spécialiste des troubles gastro-intestinaux) pour définir les anomalies typiques du sphincter de la gorge à l'aide d'une mesure de la pression (manométrie). Il s'agit d'un examen de l'œsophage sur lequel le médecin peut voir ces anomalies après les avoir provoquées en buvant de l'eau gazeuse, et qui permet au médecin de confirmer le diagnostic.

Wat
Onderzoek
Oorzaken
Behandelig

THÉRAPIE

Une fois le diagnostic posé, le traitement consiste en une injection de toxine botulique (Botox) dans le muscle du sphincter supérieur de l'œsophage. Cela permet au sphincter de se détendre à nouveau. Cette procédure est réalisée sous anesthésie générale en hôpital de jour.


L'amélioration peut se produire à partir de 24 heures après le traitement et sur une période de 2 semaines. Lorsque l'effet du botox se fait sentir, il est possible de boire de l'eau gazeuse pour entraîner le muscle. Une simple injection peut entraîner une guérison définitive chez de nombreuses personnes (65%), mais malheureusement pas encore chez tout le monde. C'est pourquoi nous nous ferons un plaisir de vous suivre après l'intervention.

 

Un mois après l'intervention, nous vous demanderons de remplir un autre petit questionnaire afin de mesurer la différence avant et après le traitement.

Six semaines après le traitement, le gastro-entérologue répétera la mesure de la pression œsophagienne pour vérifier si les anomalies typiques ont disparu après l'intervention.

Six mois et un an après le traitement, nous vous demanderons de remplir à nouveau un bref questionnaire, afin de vérifier l'évolution de vos symptômes. Vous trouverez ces questionnaires en haut de cette page.

bottom of page