top of page

CAS Juillet 2022

F. est un homme de 75 ans qui se présente à la clinique vocale avec des plaintes de perte totale de la voix. Il est menuisier à la retraite. Monsieur aurait eu la voix un peu rauque pendant longtemps, mais les plaintes ont nettement augmenté depuis la chirurgie cardiaque sous anesthésie il y a 1 mois. Monsieur ne peut plus parler normalement, il y a aphonie totale. La qualité de la voix ne varie pas au cours de la journée, sauf après un stress vocal. Il n'y a pas de problèmes de gorge (VHI-T 0/40), ni de difficulté à avaler.  F. a une activité vocale moyenne (3/7) et une intensité sonore (4/7) moyennes. Il n'exerce aucune activité de vote supplémentaire. F. a arrêté de fumer il y a 8 ans.

Les auto-évaluations montrent que la voix entraîne un certain nombre de limitations dans la vie quotidienne (VHI 37/120), les aspects fonctionnels prédominant (fonctionnel 18/40, physique 13/40, émotionnel 6/40). Monsieur vit les plaintes vocales comme un problème sérieux (6/7) et est motivé pour résoudre ce problème (6/7). L'analyse vocale objective montre un DSI de -7,56 et un AVQI de 7,0.

 

L'examen laryngostroboscopique montre les éléments suivants :

CASUS 12 - foto 1 bij fonatie.jpg

La phonation montre une nette contraction supraglottique.

CASUS 12 - foto 2 bij inspiratie bemerk de ingevallen massa van de musculus thyroarytenoid

Sur inspiration :

notez la masse effondrée du muscle thyroaryténoïde.

Quel est votre score GRBAS ?

Selon vous, quel serait le diagnostic ?

Quelle serait votre proposition de traitement ?

Diagnostic:

La laryngostroboscopie montre une atonie prononcée du muscle thyro-aryténoïdien bilatéralement. Les cordes vocales s'additionnent insuffisamment. Le patient compense par une vocalisation hypertonique et une contraction supraglotte. Perceptuellement, nous évaluons la voix comme G3R3B3A3S3.

 

Thérapie:

Les cordes vocales sont médiatisées en ambulatoire sous anesthésie locale par injection d'acide hyaluronique.

CASUS 12 - foto 3 positionering naald in de beschermende sheath.jpg

Positionnement de l'aiguille dans la gaine de protection

CASUS 12 - foto 4 uitschuiven naald.jpg

Étendre l'aiguille

CASUS 12 - foto 5 punctie ware stemband.jpg

Injection

CASUS 12 - foto 6 onmiddellijk na de injectie, bij inspiratie.jpg

Vue des cordes vocales, immédiatement après l'injection, à l'inspiration

L'examen stroboscopique montre pendant le contrôleun mois plus tardcordes vocales bien remplies, avec une augmentation bilatérale du tonus dans la voix et une bonne fermeture de la glotte. F est satisfait. Perceptuellement, nous entendons G1R0B0A0S1. La voix s'est beaucoup améliorée (7/7). F. trouve que le problème de voix n'est plus grave ni dérangeant (2/7) et n'a plus de plaintes. L'auto-évaluation montre que la voix ne cause plus de limitations dans la vie quotidienne (VHI 0/120).

L'examen laryngostroboscopique montre maintenant :

Lorsqu'il est cochéaprès six moison voit toujours l'adduction complète des cordes vocales. Le motif de vague est présent. La contraction supraglottique est toujours observée dans le registre de fausset. F. n'a plus de problèmes de voix (gravité 1/7) et est très satisfait du résultat de la médialisation. Sa voix sonne comme avant. Perceptuellement, nous entendons G1R0B1A0S1. Cela se traduit par un score DSI de 0,82 et un score AVQI de 4,01. L'auto-évaluation montre que la voix ne cause plus de limitations dans la vie quotidienne (VHI 0/120).

L'examen laryngostroboscopique montre maintenant :

Points d'attention :

La faible vocalisation due à l'atonie des vraies cordes vocales est souvent une plainte invalidante pour les patients. L'absence de fermeture glottale entraîne une sensation d'essoufflement et de fatigue. La voix semble faible et il y a un risque d'aspiration. Ces patients, souvent âgés, peuvent être très bien aidés par une médialisation des cordes vocales. Cette intervention peut être réalisée en ambulatoire lors de la consultation à l'aide d'un layngoscope souple comme décrit dans ce cas. La procédure prend une demi-heure. L'acide hyaluronique est utilisé comme un produit dont la résorption lente se produit au bout d'un an en moyenne. Comme les patients peuvent parler plus facilement et utiliser davantage leur voix, le tonus et la masse musculaire des cordes vocales peuvent augmenter de sorte que, dans certains cas, un bon résultat peut être maintenu à plus long terme. S'il y a récidive des plaintes à long terme, une nouvelle injection peut être envisagée.

Si vous souhaitez soumettre vous-même un cas à l'avenir, vous pouvez l'envoyer à stemkliniek@azdelta.be.

CASUS 12 - foto 7 bij fonatie 1 m post injectie.jpg

A la phonation (1 mois post-op)

CASUS 12 - foto 8 bij inspiratie 1 m post injectie.jpg

A l'inspiration (1 mois post-op)

CASUS 12 - foto 9 bij fonatie 6 m post injectie.jpg

A la phonation (6 mois post-op)

CASUS 12 - foto 10 inspiratie 6 m post injectie.jpg

A l'inspiration (6 mois post-op)

bottom of page